Conseil d’administration

Le Bureau canadien de l’éducation internationale se compose de trois dirigeants du conseil d’administration nommés et de douze administrateurs élus venant de tout le Canada et de tout le secteur de l’éducation.

Dirigeant.e.s du CA

Ajay Patel
Ajay Patel
Président du CA

President and CEO
Vancouver Community College
Biographie

Ajay Patel a été nommé président du Vancouver Community College le 26 mai 2020, après avoir dirigé le collège de façon intérimaire depuis septembre 2019 et avoir occupé le poste de vice-president, Enterprise and International Development. Avant de se joindre au collège, M. Patel a travaillé pendant 15 ans dans le secteur à but non lucratif dans le domaine du sport amateur et des loisirs. Il cumule également 17 ans d’expérience dans le milieu de l’enseignement postsecondaire, où il a occupé une série de postes d’importance, à commencer par celui d’instructeur jusqu’au poste de vice-President, External Development. Dans ce dernier rôle, M. Patel a fourni un leadership stratégique et a contribué au développement de relations et de partenariats communautaires en accord avec la vision et les priorités du collège. En 2019, il a reçu le Prix de leadership distingué en éducation internationale du BCEI, dont il préside actuellement le conseil d’administration. Il a grandi à Vancouver, où il réside depuis longtemps dans le quartier Eastside et se dit être un « produit du système collégial ». M. Patel est titulaire d’une maîtrise en sciences de l’activité physique, sciences de l’entraînement, de la University of British Columbia.

Deborah Saucier
Présidente désignée

President and Vice-Chancellor
Vancouver Island University
Biographie

La docteure en psychologie Deborah Saucier (« Deb » pour les intimes) est devenue rectrice et vice-chancelière de l’Université de Vancouver Island (VIU) en juillet 2019. Administratrice d’expérience, neuroscientifique renommée et éducatrice dévouée, Mme Saucier se consacre pleinement à l’accessibilité et la réussite étudiantes, à l’éducation autochtone et à la mobilisation communautaire.

Originaire de Saskatoon, Mme Saucier est membre de la Nation Métis de l’Alberta. Elle a commencé son parcours universitaire sur l’île de Vancouver en complétant un diplôme de baccalauréat international au Collège Pearson UWC de Metchosin. Elle a ensuite obtenu un baccalauréat et une maîtrise en psychologie de l’Université de Victoria avant d’obtenir un doctorat en psychologie de l’Université Western Ontario en 1995.

Mme Saucier a travaillé comme professeure de neuroscience et de psychologie pendant plusieurs années. Ses travaux de recherche lui ont valu d’être nommée titulaire de la Chaire de recherche du Canada en neurosciences comportementales. Elle s’est vue accorder plusieurs subventions pour soutenir ses recherches, notamment par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et la Fondation canadienne pour l’innovation. Elle a également occupé de nombreux postes administratifs, dont celui de rectrice de l’Université MacEwan d’Edmonton, en Alberta, et celui de doyenne et vice-rectrice aux études de l’Institut universitaire de technologie de l’Ontario, à Oshawa.

En plus de poursuivre le travail novateur de la VIU en matière d’éducation autochtone, d’accessibilité et de mobilisation communautaire, Mme Saucier est une grande partisane d’une expérience universitaire englobante offrant une formation simultanée aux sciences de la nature et aux sciences humaines.

Mme Saucier est mariée au conservateur et artiste contemporain Chai Duncan. Le couple a une fille passionnée des chevaux, auxquels Mme Saucier est convenablement allergique. Le rêve de Mme Saucier est de rendre l’éducation de haute qualité de la VIU encore plus accessible auprès de tou.te.s ceux/celles qui désirent entreprendre des études universitaires. Son équipe de sports préférée est les Raptors de Toronto (#WeTheNorth!) et si elle avait un superpouvoir, ce serait la téléportation, qui lui permettrait d’assister à des rencontres puis de revenir à la maison pour être avec sa famille.

Roy Daykin
Roy Daykin
Trésorier

Chief Financial Officer and Vice President Corporate Services
SAIT
Biographie

Après avoir fait carrière pendant plus de 30 ans dans le système d’éducation, M. Daykin met à profit ses vastes connaissances et expériences du milieu postsecondaire dans le cadre de son rôle de directeur financier et vice-président, Corporate Services.

Important membre de l’équipe de direction du SAIT, il chapeaute la planification financière, technologique et des immobilisations pour s’assurer que des activités opérationnelles efficaces et efficientes appuient le mandat du SAIT axé sur les étudiant.e.s.

Pendant les trois années précédant son arrivée au SAIT, M. Daykin a été vice-président, Employee and Corporate Services, au Okanagan College, en Colombie-Britannique, lui conférant une expérience de leadership exhaustive en matière de finances, de ressources humaines, d’installations, de technologie, de gestion des risques et de services d’affaires.

Il détient le titre de comptable professionnel agréé (CPA), ainsi qu’une maîtrise en leadership et formation de la Royal Roads University.

M. Daykin croit fermement à l’apprentissage permanent. Entre autres, il a enseigné la comptabilité et travaillé sur plusieurs sujets comme l’amélioration des processus et les facteurs de coûts dans le secteur postsecondaire.

Administrateurs.rices du CA

Valerie Amiraux
Valérie Amiraux
Vice-rectrice aux partenariats communautaires et internationaux
Université de Montréal
Biographie

Valérie Amiraux (PhD, 1997) est vice-rectrice aux partenariats communautaires et internationaux à l’Université de Montréal.

Ayant une formation en histoire, arabe classique et science politique, elle est professeure titulaire de sociologie à l’Université de Montréal (en détachement de son poste de chargée de recherche au CNRS), où elle a dirigé la Chaire de recherche du Canada en étude du pluralisme religieux durant dix ans (2007-2017). Ses intérêts de recherche principaux sont le pluralisme religieux, la discrimination, les questions de race et d’ethnicité, l’islamophobie et la radicalisation, travaillant sur plusieurs États-membres de l’Union européenne et plus récemment sur la situation au Québec (Canada). Ses travaux récents analysent l’articulation entre pluralisme et radicalisation, avec une emphase particulière sur l’interaction, saisie par l’ethnographie, entre les sociétés majoritaires et les minorités musulmanes. Elle conduit par ailleurs une enquête de terrain sur le dévoilement de certaines femmes musulmanes.

  • Mercier C., Koussens D., AMIRAUX V. (dir.) (2020), Nouveaux vocabulaires de la laïcité, Paris, Garnier.
  • AMIRAUX, V., BEAUCHESNE, P-L. (2020), “Racialization and the construction of the problem of the Muslim presence in Western societies”, Shahram Akbarzadeh (ed.), Handbook of Political Islam, Routledge, 2020, p. 363- 382.
  • AMIRAUX, V., GARCIA, P.(*) (2020), « Approches de l’islam et des musulmans au Québec », dans KOUSSENS, D., LANIEL J.-F., PERREAULT J.-P. (dir.), Étudier le religieux au Québec, Québec : PUL.
  • AMIRAUX, V., KOUSSENS, D. (2020), « Laïcité vs accommodements raisonnables ? La comparaison franco-québécoise dans les discours publics sur la définition des rapports au religieux », dans Mercier C., Koussens D., AMIRAUX V. (dir.), Nouveaux vocabulaires de la laïcité, Paris, Garnier, p. 77-104.
  • AMIRAUX, V. (2018) « Citoyens, piété et démocratie. Réflexions sur l’occultation des corps croyants, l’intimité et le droit au secret », Social Compass, Vol. 65(2), pp. 168-186.
  • GERMAIN, A., AMIRAUX, V., BOUDREAU, J-A. (dir.) (2017), Vivre ensemble à Montréal, Montréal, Atelier 10.
  • AMIRAUX, V. (2016) Visibility, transparency and gossip: how did the religion of some (Muslims) become the public concern of others? Critical Religious Studies, vol 4(1): 37-56.
  • AMIRAUX, V. et F. DESHARNAIS (2015) Salomé et les hommes en noir. Bayard Canada. AMIRAUX, V. et D. KOUSSENS (dir.) (2014), Trajectoires de la neutralité, Presses de l’université de Montréal.

Shelley Aylesworth-Spink
Vice President, International Education
St. Lawrence College
Biographie

Shelley Aylesworth-Spink a assumé le rôle de vice-présidente, Éducation internationale, au Collège St. Lawrence après avoir occupé le poste de doyenne associée de l’école de gestion pour le même établissement. Mme Aylesworth-Spink se passionne pour la communication interculturelle, l’internationalisation et la réussite étudiante. Son parcours universitaire et de recherche s’intéresse à l’étude des épidémies mondiales d’un point de vue interdisciplinaire regroupant la communication, les études culturelles et les études des sciences et technologies. Elle a enseigné et occupé un rôle de direction des études à l’Université de Westminster et à l’Université de West London, toutes deux situées au Royaume-Uni. Son parcours professionnel comprend également des fonctions de direction des relations publiques, tant dans le secteur privé que dans le secteur public et parapublic. Mme Aylesworth-Spink détient un doctorat en études culturelles et une maîtrise and administration publique de l’Université Queen’s, un certificat d’études supérieures en éducation postsecondaire de l’Université de West London (R.-U.), un baccalauréat en langue et littérature anglaises de l’Université de Waterloo et un diplôme en journalisme pour la presse écrite du Collège Loyalist. Elle est également fellow de la Higher Education Academy au Royaume-Uni.

Isaac Garcia-Sitton
Executive Director, International Student Enrolment, Education and Inclusion
Ryerson University
Biographie

Titulaire d’une maîtrise en administration des affaires et comptant plus de 18 ans d’expérience dans le domaine des relations internationales et du développement des entreprises, Isaac Garcia-Sitton a rejoint l’Université Ryerson à l’automne 2020 en tant que tout premier directeur général, Inscription des étudiant.e.s internationaux.ales, éducation et inclusion. Dans ce rôle, M. Garcia-Sitton est responsable des politiques, de la planification, de l’infrastructure et des opérations qui permettent d’accroître l’inscription et la rétention des étudiant.e.s internationaux.ales et d’aider à maintenir la position de l’Université Ryerson en tant qu’université internationale de premier plan en milieu urbain.

 

Ayant grandi au Panama, M. Garcia-Sitton a complété sa formation et ses études aux États-Unis avant de devenir diplomate pour le Panama, d’abord au consulat à la Nouvelle-Orléans en 2005 puis au consulat à Montréal en 2007. À la fin de son mandat de diplomate, il a fait une demande d’immigration au Canada via le Programme régulier des travailleurs qualifiés du Québec. De 2015 à 2020, M. Garcia-Sitton a occupé le poste de directeur du International Education & English Language Institute à la School of Continuing Studies de l’Université York. Sous sa gouverne, l’Institut est devenu le plus grand prestataire universitaire de cours d’anglais au Canada. Il a rehaussé la réputation mondiale de l’Institut et conclu plus d’une centaine de partenariats à l’international. Ses efforts ont renforcé la position de Toronto et du Canada au classement mondial des meilleures destinations pour les études à l’étranger.

 

  1. Garcia-Sitton cherche constamment à améliorer l’environnement dans lequel il évolue en contribuant à des associations professionnelles nationales et internationales, des conseils d’administration internationaux et des initiatives communautaires, notamment en tant que président 2021-2022 de l’équipe de direction du réseau international de la University Professional and Continuing Education Association (UPCEA). Il a également figuré parmi les lauréat.e.s 2020 des Prix RBC des 25 grands immigrants au Canada. Présentés par la revue Canadian Immigrant, ces prix honorent des immigrant.e.s inspirant.e.s qui ont eu une incidence positive sur leur communauté depuis leur arrivée au Canada. Il a également été l’un des dix Hispano-Canadien.ne.s les plus influent.e.s de 2018, un honneur décerné par la Banque TD et créé par la Hispanic Business Alliance.
  2. Garcia-Sitton est présentement candidat au doctorat en éducation : langue, culture et enseignement à l’Université York. Ses travaux de recherche se concentrent sur les politiques en matière d’immigration en lien avec le recrutement et la rétention des étudiant.e.s internationaux.ales au Canada, et tout particulièrement les changements de politiques qui ont eu lieu durant la pandémie de COVID-19.

Vinitha Gengatharan
Executive Director, York International
York University
Biographie

Vinitha Gengatharan est une dirigeante aguerrie possédant plus de 20 ans d’expérience dans le secteur de l’éducation postsecondaire. Elle occupe présentement le poste de directrice générale, Engagement et partenariats mondiaux, à l’Université York. Dans le cadre de ses fonctions, elle est responsable de la réalisation des objectifs de l’université en matière d’engagement mondial, d’apprentissage international et d’expérience des étudiant.e.s internationaux.ales. Avant d’occuper ce poste, Mme Gengatharan a travaillé pendant 17 ans à l’Université de Toronto, où elle a occupé de nombreux postes d’importance croissante et dirigé les stratégies et partenariats internationaux de l’université. Elle possède une vaste expérience de travail dans la région Asie-Pacifique, notamment en ce qui concerne la mise en place de la collaboration entre établissements d’enseignement, entreprises et gouvernements. À l’Université de Toronto, elle fut responsable d’établir une présence sur le terrain pour l’université en Chine. Elle a occupé des postes de direction sur de nombreux conseils d’administration d’organismes à but non lucratif tels que l’Agincourt Community Services Association, la Chambre de Commerce Indo-Canada et le conseil de direction de la Hart House de l’Université de Toronto. Elle est également cofondatrice de Tamil Women Rising, un organisme à but non lucratif qui aide les femmes tamoules et leurs allié.e.s à atteindre la réussite professionnelle.

Janice Hill
Kanonhsyonne Janice C. Hill
Associate Vice-Principal (Indigenous Initiatives and Reconciliation)
Queen’s University
Biographie

Kanonhsyonne Janice Hill est vice-présidente associée, Initiatives autochtones et réconciliation, du bureau des initiatives autochtones de l’Université Queen’s. Elle est membre du clan Turtle de la nation Mohawk de Kenhtè:ke, où elle réside actuellement, et mère de clan dans sa communauté. Mme Hill est profondément engagée dans la préservation et la promotion des connaissances, des histoires, des cultures, des langues et des traditions autochtones. Dans son rôle, elle s’efforce de faire progresser les initiatives autochtones dans l’ensemble de l’université, de promouvoir la compréhension des histoires et des perspectives autochtones au sein de la communauté Queen’s ainsi que de donner des conseils et du soutien en matière d’éducation et d’initiatives autochtones.

Mme Hill a consacré sa carrière à promouvoir l’éducation des autochtones et à leur offrir des expériences d’apprentissage positives. En tant que directrice du Four Directions Aboriginal Student Centre de 2010 à 2017 de Queen’s, elle a travaillé activement dans le but de faire progresser l’indigénisation et d’accroître la visibilité des communautés autochtones à Queen’s.

L’Université Trent lui a conféré le grade de bachelière en études autochtones et en anthropologie. À l’Université Queen’s, elle a obtenu son baccalauréat en éducation et, à présent, elle est en voie d’y obtenir sa maîtrise en études de genre. Elle a commencé sa carrière universitaire en qualité d’auxiliaire d’enseignement dans la faculté d’éducation de Queen’s et a participé à la création du Programme de formation des enseignants autochtones (ATEP). En plus, avant son retour à Queen’s, elle a été doyenne académique de l’Institut technique des Premières Nations (FNTI).

Étant profondément engagée dans l’éducation autochtone aux niveaux provincial et national, Mme Hill a occupé des postes de direction au sein de l’Ontario Native Education Counselling Association (ONECA), du Council of Ontario Universities (COU), du Reference Group on Aboriginal Education (RGAE) et du OCAV/RGAE Joint Working Group on Indigenization. Elle a décroché plusieurs subventions nationales et on lui a aussi décerné des prix institutionnels. Par ailleurs, Mme Hill a été cochercheuse pour l’Initiative sur les connaissances autochtones de Kahswentha, financée par le Conseil de recherches en sciences humaines.

Nicole Lacasse
Nicole Lacasse
Avocate et Professeure titulaire, Faculté des sciences de l’administration
Université Laval
Biographie

Me Nicole Lacasse est docteure en droit international (Université Panthéon-Sorbonne) et professeure titulaire à la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval. Madame Lacasse a fondé la Chaire Stephen-Jarislowsky en gestion des affaires internationales. Elle a occupé différents postes de direction à l’Université Laval, notamment celui de Vice-rectrice associée aux études et aux activités internationales, de Directrice des affaires internationales et de la Francophonie et de Directrice générale de la formation continue. La professeure Lacasse a dirigé des projets de coopération pour des organisations internationales, tel que l’ACDI et la Banque mondiale, en Amérique latine et en Afrique du Nord. Elle a coordonné pendant plus de dix ans des formations en gouvernance au Collège des administrateurs de sociétés. Reconnue pour son expertise en gouvernance et internationalisation universitaires, Mme Lacasse préside le Réseau international des dirigeantes et dirigeants universitaires en gouvernance et gestion (Dg2) et le Consortium international de mobilité virtuelle eMobi@Dg2. Elle a fait partie de comités d’audit de différents établissements renommés en Europe et a siégé sur plusieurs conseils d’administration, notamment au conseil du CFQCU (coprésidente) et à celui du Cégep de Lévis-Lauzon (présidente). Elle siège actuellement au conseil du Bureau Canadien d’éducation internationale (BCEI) et du World University Service of Canada (WUSC).

Loretta Notten
Loretta Notten
Director of Education
Waterloo Catholic District School Board
Biographie

Loretta Notten est actuellement directrice de l’éducation au Waterloo Catholic District School Board (WCDSB), qui regroupe 50 écoles et 24 200 élèves, ainsi que 13 000 étudiant.e.s adultes et en éducation permanente fréquentant des écoles à Cambridge, Kitchener et Waterloo, et dans les cantons environnants. Loretta a commencé sa carrière au York Catholic DSB en qualité de professeure d’anglais. Elle a ensuite passé 26 ans au Toronto Catholic DSB comme chef de département, directrice adjointe et directrice du secondaire, et coordinatrice centrale des programmes. Enfin, elle a occupé le poste de surintendante pendant 9 ans.

Mme Notten continue à focaliser son attention sur la transformation du paysage éducatif afin de préparer les étudiant.e.s aux nouvelles réalités mondiales qui les attendent à la fin de leurs études. Ses passions sont l’éducation inclusive, qui invite les étudiant.e.s à se considérer comme des agents de changement, les expériences d’apprentissage authentiques du monde réel et l’apprentissage à l’aide de la technologie. L’éducation internationale est solidement ancrée au sein du WCDSB et Loretta croit fermement aux bénéfices mutuels qui découlent des études poursuites à l’étranger.

Mme Notten est titulaire d’un baccalauréat en arts et d’un baccalauréat en éducation de l’Université York. De surcroit, elle détient une maîtrise en éducation de l’Université de Toronto (OISE). Elle a participé au Rotman Executive Leadership Program et au Ivey Directors’ Leadership Program. Fière d’être au service des écoles catholiques de la région de Waterloo, Mme Notten a également été présidente de l’OCSOA et est, à l’heure actuelle, présidente de l’ECCODE. Au cours de l’année scolaire 2020-2021, elle a détenu le poste de présidente du CODE.

Mme Notten est mariée et a deux filles. Pendant son temps de loisir, elle s’adonne à voyager (lorsqu’il est possible!), à faire du ski et à se rapprocher de la nature.

Larry Rosia
President and CEO
Saskatchewan Polytechnic
Biographie

En tant que président-directeur général de la Saskatchewan Polytechnic, Larry Rosia dirige le principal prestataire d’éducation et de formation techniques de la province.

M. Rosia fait carrière dans le secteur de l’éducation depuis plus de 35 ans. Il a occupé des postes d’instructeur, de directeur de programme, de coordonnateur des activités commerciales accessoires, de gestionnaire du marketing et de doyen. Il possède plus de 25 ans d’expérience en leadership dans le domaine de l’administration scolaire et a siégé à titre consultatif à de multiples comités communautaires, provinciaux et municipaux. Il agit présentement à titre de président, de directeur ou de membre du conseil d’administration pour de nombreuses organisations régionales, nationales et internationales, y compris la Table ronde des affaires + de l’enseignement supérieur (TRAES), le Conseil canadien des affaires, CANARIE, Community Colleges for International Development (CCID), le International Mineral Innovation Institute (IMII), Polytechnics Canada, le Post-Secondary International Network (PIN), la Chair Academy, la Saskatchewan Labour Market Task Force (LMTF), le sénat de l’Université de Regina, et la Fédération mondiale des collèges et écoles polytechniques (WFCP).

Ambassadeur respecté de la communauté postsecondaire, M. Rosia est l’auteur d’un livre intitulé The Successful College President.

Carolyn Russell
Carolyn Russell
Executive Director Global Engagement
University of Victoria
Biographie

Carolyn Russell est directrice exécutive, Global Engagement, à la University of Victoria, où elle est responsable de coordonner et d’appuyer la mise en œuvre du cadre stratégique et du plan international de l’université. Elle supervise le Office of Global Engagement afin de coordonner les bourses et les engagements internationaux de l’établissement. De plus, elle collabore avec des collègues de l’ensemble du campus menant des activités internationales dans le but de mettre en commun des ressources, d’harmoniser les processus existants et de développer des stratégies pour aider les étudiant.e.s, les membres du corps professoral et du personnel dans leurs travaux axés sur l’international.

Mme Russell est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en administration publique de la University of Victoria et d’un baccalauréat en études internationales de la University of Northern British Columbia. En 2012, elle a reçu le BC Council for International Education (BCCIE) Award for Service Excellence in International Education et siège actuellement au conseil d’administration du Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI), du BC Council on Admissions and Transfer (BCCAT) et de Glow Ed.

Janaka Ruwanpura
Janaka Ruwanpura
Vice-Provost and Associate Vice-President Research (International)
University of Calgary
Biographie

Janaka Ruwanpura est vice-recteur à l’enseignement et vice-recteur associé à la recherche (international) à l’Université de Calgary, au Canada. Il est également l’actuel président exécutif élu de la Commission of International Initiatives de la Association of Public and Land-Grant Universities (APLU). Il est le premier Canadien et non-Américain à présider un conseil ou une commission de l’APLU. Il a été professeur titulaire, titulaire de la chaire de recherche du Canada sur les systèmes de gestion des projets et un des directeurs fondateurs du Centre for Project Management à la Schulich School of Engineering.

M. Ruwanpura a obtenu un baccalauréat ès sciences (avec distinction) de l’Université de Moratuwa, au Sri Lanka, une maîtrise ès sciences en gestion de la construction de l’Université Arizona State et un doctorat en génie et en gestion de la construction de l’Université de l’Alberta. Il a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux pour ses travaux en enseignement, recherche, innovation, leadership, service, études supérieures, internationalisation et en tant que diplômé émérite. Il a mis en avant de nouvelles initiatives internationales à l’Université de Calgary, y compris l’élaboration et la mise en œuvre de modèles de diplômes collaboratifs, le codéveloppement d’initiatives et de sites de recherche mondiaux et la mobilisation de fonds pour la recherche et les infrastructures, de même que l’établissement et la promotion de nouveaux partenariats de recherche dans de nombreux pays, en plus d’avoir fait du lobbying pour la création de bourses de développement international. Grâce à ces initiatives, l’Université de Calgary a remporté six prix d’excellence et d’innovation de diverses organisations comme le BCEI, l’APLU et l’Association des administrateurs de l’éducation internationale (AAEI). En 2020, la Ville de Calgary lui a octroyé le International Achievement Award.

M. Ruwanpura est ingénieur professionnel certifié en Alberta, métreur agréé au Canada et membre agréé de la Royal Institution of Chartered Surveyors.

Larissa Strong
Director, Internationalization
St. Francis Xavier University
Biographie

Larissa Strong travaille dans le secteur de l’éducation internationale depuis 19 ans, aussi bien dans les collèges que dans les universités. Elle a commencé sa carrière comme conseillère auprès des étudiant.e.s internationaux.ales au Collège Niagara, puis a continué son cheminement comme chef de projet des initiatives stratégiques internationales à l’Université York, comme gestionnaire de l’éducation internationale au Collège Durham, et finalement comme directrice de l’internationalisation à l’Université St. Francis Xavier, poste qu’elle occupe actuellement. Elle a de l’expérience dans le domaine de l’aide aux étudiant.e.s internationaux.ales, de l’établissement de partenariats internationaux, de la gestion de programmes d’éducation à l’étranger, des programmes et services offerts aux étudiants, de la gestion de projets internationaux, du recrutement à l’étranger et de l’admission d’étudiant.e.s internationaux.ales. Son travail et sa passion sont axés sur la création et l’enrichissement de communautés du savoir qui favorisent l’éducation internationale à l’échelle provinciale, nationale et internationale.

Jerry Wang
Jerry Wang
Director of Recruitment and International Student Office
University of Prince Edward Island
Biographie

Jerry Wang occupe le poste de directeur, Recruitment and International Student Offices à la University of Prince Edward Island (UPEI), sur la côte est du Canada. Il travaille à la UPEI depuis 2006 et y siège à différents comités importants. Il est un grand défenseur de l’éducation internationale et de la citoyenneté mondiale, et il a contribué de diverses façons à l’internationalisation du campus de la UPEI. Il est titulaire d’une maîtrise en linguistique anglaise de la Tsinghua University, à Beijing, et d’un doctorat en organisation et leadership en éducation de la University of Illinois at Urbana-Champaign (UIUC), doctorat complété en 2004.

M. Wang a enseigné à la Tsinghua University, à Beijing, de 1991 à 1997 avant de quitter pour participer à un programme pour chercheur.euse.s invité.e.s financé par le gouvernement américain. Pendant ses années à la Tsinghua University, il a donné des cours de langue et a été responsable des programmes d’échanges entre les universités Tsinghua, UC-Berkeley et la Indiana University Bloomington. Il a également traduit plusieurs livres de l’anglais au chinois, dont The Rogue Trader et English Reading for College Students. Pendant ses études doctorales à la UIUC de 1999 à 2004, M. Wang a reçu le William Bagley Scholarship for Academic Excellence et d’autres bourses décernées par la faculté d’éducation. Il a participé à de nombreuses conférences nationales et internationales sur l’enseignement supérieur, p. ex. les conférences de la American Education Research Association (AERA) et de la American Society for Health Care Engineering (ASHE), entre autres comme conférencier sur les questions d’éducation internationale et d’adaptation des apprenant.e.s. Il a également participé à plusieurs projets de recherche pour le compte de l’État de l’Illinois portant sur les changements en matière de financement et de politiques de l’éducation. Après la fin de ses études à la UIUC, il a travaillé au bureau responsable des chercheur.euse.s et étudiant.e.s internationaux.ales de l’université de 2004 à 2005, avant de déménager à Ottawa pour travailler pour une maison d’édition internationale pendant un an. Durant cette période, il a participé à la publication d’une série de huit (8) livres sur l’enseignement de l’anglais.

Depuis 2006, M. Wang a travaillé dans différentes fonctions au sein de la UPEI, jouant un rôle central dans l’internationalisation de différents aspects de l’université. Il a reçu le Presidential Award for Exemplary Services de la UPEI en 2014. Il a mis en place des partenariats entre la UPEI et un grand nombre d’universités internationales en Corée, au Japon, au Royaume-Uni, en Écosse, en Espagne, en Inde, au Sri Lanka, en Égypte, au Nigeria, en Chine, en Malaisie, au Brésil, au Vietnam, en Jamaïque, aux Émirats arabes unis, en Turquie, etc. M. Wang a une vaste expérience de la collaboration avec les gouvernements canadien et étrangers sur des initiatives dans le domaine de l’éducation internationale et il est membre de plusieurs associations professionnelles en Amérique du Nord.